LEGATUS

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Edito de la semaine

Edito : la Bourse et l’économie réelle

Il est frappant de constater le décalage entre la bonne santé des bénéfices du CAC 40 (+32% en 2016) et la situation atone de l’économie française. Au Maroc aussi, la Bourse a réalisé en 2016 une performance de plus de 30% alors que le PIB n’avait augmenté de que de moins de 2%.

En effet, au Maroc, la situation peut s’expliquer tout d’abord par la non cotation de plusieurs pan entiers de l’économie come les grosses entreprises publiques (ex : OCP, RAM, ONCF…), les exploitations agricoles, les métiers mondiaux (Offshoring, aéronautique…) ou les opérateurs de textile.

Ensuite, souvent le temps de la Bourse n’est pas celui de l’économie réelle. En particulier, les investisseurs raisonnent souvent en N+1 ou N+2 quand l’économie réelle est plutôt perçue à l’instant même. Ainsi, à la Bourse de Casablanca, les investisseurs étaient tournés vers 2017 surtout que la mauvaise pluviométrie était une donnée réelle dès février-mars.

Par ailleurs, le capitalisme est froid et sans sentiments. Ainsi, un actionnaire se préoccupe davantage du dividende reçu et des perspectives de rentabilité que de l’emploi ou du réinvestissement du cash-flow dans le pays d’accueil.  

En France, le miroir est autant déformé, que les entreprises du CAC 40 n’ont désormais qu’un faible lien avec l’économie française. En particulier, l’actionnariat est constitué à majorité par des institutionnels étrangers. Aussi, une bonne partie de l’activité est situé à l’étranger. D’ailleurs, certains groupes marocains cotés et largement impliqués en Afrique subsaharienne vont de plus en plus avoir une large part des bénéfices réalisée à l’étranger

 

In finé, la connexion de la Bourse avec l’économie réelle semble surtout valable dans une optique Bottom-Up, à juger valeur par valeur. Au niveau global, la connexion dépend de plusieurs éléments comme la représentativité de l’économie en Bourse, le caractère domestique des activités et le degré de patriotisme du capitalisme local. 

 

Last News

Widget Résumé technique fourni par Investing.com France.

Subscribe To Our Mailing List

TOP Hausses & Baisses

Updated: 2017-03-23
 

TASLIF

5.98%

4.46%

AFMA

3.33%

13.41%

AFRIC INDUSTRIES

3.32%

-11.44%

CARTIER SAADA

3.05%

12.89%

AUTOHALL

2.73%

2.73%

MINIERE TOUISSIT

-9.99%

-1.26%

FENIE BROSSETTE

-9.97%

52.37%

IB MAROC.COM

-8.09%

10.00%

ALLIANCES

-7.86%

58.55%

INVOLYS

-7.25%

23.87%

SONDAGE

Êtes vous confiants dans les perspectives économiques de 2017 ?