Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Un plan Hadar pour protéger le Maroc contre les différentes menaces| Boussaid assume le retrait de la cote de la CGI | 8000 socios du Real attendus au Maroc | 1 Mrds € d’amende dans le dossier Libor pour Deutsche Bank ? | Le Maroc dans le top 10 touristique de Lonely Planet | Panne de croissance en Afrique du Sud | 6 Mrds $ pour moderniser le secteur télécoms égyptien | 21 pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale ! | Retour à l'heure GMT pour cette nuit | 84% de français ne souhaitent pas une nouvelle candidature de Hollande | L'Egypte décrète l'état d'urgence dans une partie du Sinaï| Modulation des allocations familiales en France par le revenu | 120 millions d'euros de financements de la BERD en Tunisie| Une nomination imminente d'un Ambassadeur mauritanien au Maroc| Un climat général des affaires normal-négatif | Ford veut se démarquer dans la voiture connectée | Des conventions de logements sociaux non adossées au foncier ! | 350 experts participent à "The Atlantic Dialogues" à Marrakech | Le Nouvel An Hégire 1436 est pour dimanche | L'UEFA mécontente la Serbie et l'Albanie | Nouveau record du chômage en France | Actualité marquante du vendredi| Hausse hebdomadaire du MASI | Le marché confirme la robustesse de sa tendance haussière | 2 Mrds DH comme montant atteint pour le rapatriement des avoirs en devises | L’UE rehausse son aide financière contre Ebola à 1 Mrds € | Une assistance du Ghana par le FMI | 30 Mrds DH d'investissements pour la région de Casablanca | Une course pour le rachat de Portugal Telecom | L'Italie hausse le ton envers l'UE |

 

pub

 

Une pression haussière sur la TVA en 2014

2013-10-23 | Maroc

La réforme de la TVA a constitué l’une des principales recommandations émanant des travaux des assises nationales sur la fiscalité. Pour s’y conformer, le gouvernement a entamé l’harmonisation des taux et en a profité pour en augmenter ceux de plusieurs produits.

En effet, pour l’harmonisation de la TVA, deux axes se dessinaient. Le premier est l’élargissement optimal de l’assiette quand le second et une convergence dans le rapprochement des taux pour les limiter deux taux.  L’objectif final de ces deux axes est d’atténuer les situations de butoir pour faire de la TVA, un véritable impôt neutre pour les entreprises.

Toutefois, le gouvernement, en a profité pour faire de cette harmonisation, l’occasion d’augmentation de plusieurs taux. Si ceci va dans le sens de l’harmonisation, ces hausses auront certainement une portée inflationniste ainsi qu’un léger effet négatif sur le pouvoir d’achat.

Dans le détail, certains produits exonérés intègrent l’assiette de la TVA et se verront l’application du taux de 10% ou de 20%. Il s’agit des les prestations de restauration fournies directement par l’entreprise à son personnel salarié, des opérations d’exploitation des hammams, du bois en grumes, de certains matériels agricoles, des raisins secs et figues sèches, des bougies et paraffines, des engins et filets de pêche et des  acquisitions de biens et matériel effectuées par l’université Al Akhawayn d’Ifrane.

Au même moment, certains produits soumis à 7%, verront le taux de TVA passer à 10%. Il s’agit des conserves de sardines et des aliments destinés à l’alimentation du bétail. De la même manière, 2014, verra l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 10% comme le sel ou le riz usiné.

 

Il en est de même, pour l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 14% comme les graisses alimentaires et margarines et le véhicule utilitaire.

 

Partager sur Facebook

 

  Politique | Economie et Finance | Bourse | Maghreb | France et Espagne
  Breves | Economie | International
  Philosophie | Methodologie | Edito de la Semaine | Espace de Telechargement | Notre Offre | Qui Sommes Nous?