Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Hausse du marché automobile de l’UE à fin août | 1 MDH comme coût du séminaire gouvernemental? | Un cabinet d'avocats parisien escroqué!| Mahindra s’intéresse à l'activité scooters de PSA | Marouane Bennani reconnait avoir recouvré 2 MDH du MAS | Le gouvernement français supprimerait la première tranche de l'IR | Vers un grand réseau électrique reliant le nord au sud de l’Algérie | Un an de plus pour la formation des enseignants | Des opérateurs UE tenteraient de contourner l'embargo russe via le Maroc | 24 Mrds DH d’acide phosphorique du Maroc vers l’Inde | L'Education nationale évite in-extremis 9000 postes de moins | Plus de 656 000 étudiants inscrits dans les universités marocaines | Le transport touristique veut s'intégrer dans la Vision 2020 | Extension d’une usine de câblage à Nouaceur | 3 OPV en Bourse avant fin 2014 | Une doléance fiscale des investisseurs touristiques | Plus de 22 Mqx de céréales collectées | La gare de Casa Port prête à accueillir ses passagers | Une importante sortie de la BCP à l’international | Paypal contre-attaque Apple Pay| Liste des signataires de l'Appel pour le dialogue sur les freins de la croissance au Maroc | Les Pays-Bas annoncent 20 Mrds € pour la protection des montées des eaux | L’important de l’actualité du Mardi | Le ministre russe de l'Agriculture se félicite des relations avec le Maroc| 700 MDH d'investissements dans la région de Tétouan | Reprise de la hausse du marché actions | Une OPR sur Médiaco Maroc | Le pipeline de l'OCP est déjà opérationnel | QNB devient le premier actionnaire d'Ecobank | Un PDG proche d'Ennahda se présente à la présidentielle en Tunisie |

 

pub

 

Une pression haussière sur la TVA en 2014

2013-10-23 | Maroc

La réforme de la TVA a constitué l’une des principales recommandations émanant des travaux des assises nationales sur la fiscalité. Pour s’y conformer, le gouvernement a entamé l’harmonisation des taux et en a profité pour en augmenter ceux de plusieurs produits.

En effet, pour l’harmonisation de la TVA, deux axes se dessinaient. Le premier est l’élargissement optimal de l’assiette quand le second et une convergence dans le rapprochement des taux pour les limiter deux taux.  L’objectif final de ces deux axes est d’atténuer les situations de butoir pour faire de la TVA, un véritable impôt neutre pour les entreprises.

Toutefois, le gouvernement, en a profité pour faire de cette harmonisation, l’occasion d’augmentation de plusieurs taux. Si ceci va dans le sens de l’harmonisation, ces hausses auront certainement une portée inflationniste ainsi qu’un léger effet négatif sur le pouvoir d’achat.

Dans le détail, certains produits exonérés intègrent l’assiette de la TVA et se verront l’application du taux de 10% ou de 20%. Il s’agit des les prestations de restauration fournies directement par l’entreprise à son personnel salarié, des opérations d’exploitation des hammams, du bois en grumes, de certains matériels agricoles, des raisins secs et figues sèches, des bougies et paraffines, des engins et filets de pêche et des  acquisitions de biens et matériel effectuées par l’université Al Akhawayn d’Ifrane.

Au même moment, certains produits soumis à 7%, verront le taux de TVA passer à 10%. Il s’agit des conserves de sardines et des aliments destinés à l’alimentation du bétail. De la même manière, 2014, verra l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 10% comme le sel ou le riz usiné.

 

Il en est de même, pour l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 14% comme les graisses alimentaires et margarines et le véhicule utilitaire.

 

Partager sur Facebook

 

  Politique | Economie et Finance | Bourse | Maghreb | France et Espagne
  Breves | Economie | International
  Philosophie | Methodologie | Edito de la Semaine | Espace de Telechargement | Notre Offre | Qui Sommes Nous?