Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

119 passagers parmi le vol disparu d'Air Algérie | Le TGV souffre des subventions croisées | Baisse du chômage en Espagne au deuxième trimestre | Mélenchon lève le pied sur son activité politique | Algérie Télécom poserait 20 000 km de câbles de fibre optique | Hausse de l’activité industrielle en juin | Retour de l'heure d'été pour le 2 août | Signature de 100 Contrats de Croissance à l’Export en 2014 | Un plan pour la création de 46 000 emplois dans l’IT | Un nouveau cahier de charges pour Méditelecom | Une capitalisation record pour Facebook | Lancement d’une enquête nationale sur la demande en habitat | Le CRI de Fès a enfin un Directeur Général | Air Algérie perd le contact avec un avion| Une nouvelle opération de titrisation pour l’ONEE | Le Maroc, 4ième en matière d’IDE dans le monde arabe | Une nouvelle nomination à MasterCard | Outsourcia signe les contrats à l'export | 7 nouveaux vols d'Air Arabia au Maroc | Inauguration du CHU Mohammed VI à Oujda | Le FMI abaisse la prévision de croissance aux Etats-Unis | Le Chef du gouvernement reconnait l'absence de changement dans les chaînes publiques | Tétouan-Raja en ouverture du championnat 2014-2015 | Jérémy Mathieu signe au Barça | Nouvelle mise en examen pour UBS en France| Benkirane souligne la nécessité de la relation avec le FMI | Best of de l’actualité du jour | Le taux moyen de réussite de la 2G et de la 3G dépasse 96% | Hausse du marché actions | Benkirane lance des piques à l'opposition |

 

 

Une pression haussière sur la TVA en 2014

2013-10-23 | Maroc

La réforme de la TVA a constitué l’une des principales recommandations émanant des travaux des assises nationales sur la fiscalité. Pour s’y conformer, le gouvernement a entamé l’harmonisation des taux et en a profité pour en augmenter ceux de plusieurs produits.

En effet, pour l’harmonisation de la TVA, deux axes se dessinaient. Le premier est l’élargissement optimal de l’assiette quand le second et une convergence dans le rapprochement des taux pour les limiter deux taux.  L’objectif final de ces deux axes est d’atténuer les situations de butoir pour faire de la TVA, un véritable impôt neutre pour les entreprises.

Toutefois, le gouvernement, en a profité pour faire de cette harmonisation, l’occasion d’augmentation de plusieurs taux. Si ceci va dans le sens de l’harmonisation, ces hausses auront certainement une portée inflationniste ainsi qu’un léger effet négatif sur le pouvoir d’achat.

Dans le détail, certains produits exonérés intègrent l’assiette de la TVA et se verront l’application du taux de 10% ou de 20%. Il s’agit des les prestations de restauration fournies directement par l’entreprise à son personnel salarié, des opérations d’exploitation des hammams, du bois en grumes, de certains matériels agricoles, des raisins secs et figues sèches, des bougies et paraffines, des engins et filets de pêche et des  acquisitions de biens et matériel effectuées par l’université Al Akhawayn d’Ifrane.

Au même moment, certains produits soumis à 7%, verront le taux de TVA passer à 10%. Il s’agit des conserves de sardines et des aliments destinés à l’alimentation du bétail. De la même manière, 2014, verra l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 10% comme le sel ou le riz usiné.

 

Il en est de même, pour l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 14% comme les graisses alimentaires et margarines et le véhicule utilitaire.

 

Partager sur Facebook

 

  Politique | Economie et Finance | Bourse | Maghreb | France et Espagne
  Breves | Economie | International
  Philosophie | Methodologie | Edito de la Semaine | Espace de Telechargement | Notre Offre | Qui Sommes Nous?