Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Révision à la baisse des prévisions de croissance en Afrique centrale| Reconnaissance officielle de l’Etat Palestinien par la Suède| Le CFC primé par Euromoney à Dubaï | Baisse surprise du chômage en Allemagne | Ouzzine insiste sur le report de la CAN à Yaoundé | L'essentiel des morning news| Un contrôleur interne peut intégrer le directoire d'un intermédiaire financier| Sonatrach se lance dans les forages offshore | DSK perdrait sa mise dans son aventure d'asset management | Un groupe saoudien réclame 10 Mrds $ à Barclays | Accor investit 225 M€ dans le digital | Des voyagistes américains tiennent leur congrès à Marrakech| Miriem Bensaleh devient administrateur d'une ONG co-présidée par Albright et Powell | Crainte sur les investissements et les services dans les télécoms | L’éolien de Tarfaya opérationnel en décembre | 1 minute de lecture par jour pour les marocains! | Le Maroc, 5ième fournisseur de l’UE en matière du textile et d’habillement | 120 M$ de la Banque mondiale au profit de la compétitivité au Maroc | Baisse du prix des carburants à partir du 1 novembre | 1,4 Mrds DH de conventions pour les équipementiers automobile | Un atterrissage en douceur pour la QE de la FED| Une grève reussie selon les syndicats | Le gouvernement active le soutien direct aux veuves | L’actualité qui a marqué le 29 octobre ! | Fiat Chrysler va coter Ferrari en bourse en 2015 !| Facebook affiche un chiffre d’affaires en hausse de 59% au T3 2014| Total Maroc confirme son introduction en bourse | Hausse du marché actions | LSE précise son accord avec Maroclear | Inauguration d'une usine de véhicules militaires en Algérie |

 

pub

 

Une pression haussière sur la TVA en 2014

2013-10-23 | Maroc

La réforme de la TVA a constitué l’une des principales recommandations émanant des travaux des assises nationales sur la fiscalité. Pour s’y conformer, le gouvernement a entamé l’harmonisation des taux et en a profité pour en augmenter ceux de plusieurs produits.

En effet, pour l’harmonisation de la TVA, deux axes se dessinaient. Le premier est l’élargissement optimal de l’assiette quand le second et une convergence dans le rapprochement des taux pour les limiter deux taux.  L’objectif final de ces deux axes est d’atténuer les situations de butoir pour faire de la TVA, un véritable impôt neutre pour les entreprises.

Toutefois, le gouvernement, en a profité pour faire de cette harmonisation, l’occasion d’augmentation de plusieurs taux. Si ceci va dans le sens de l’harmonisation, ces hausses auront certainement une portée inflationniste ainsi qu’un léger effet négatif sur le pouvoir d’achat.

Dans le détail, certains produits exonérés intègrent l’assiette de la TVA et se verront l’application du taux de 10% ou de 20%. Il s’agit des les prestations de restauration fournies directement par l’entreprise à son personnel salarié, des opérations d’exploitation des hammams, du bois en grumes, de certains matériels agricoles, des raisins secs et figues sèches, des bougies et paraffines, des engins et filets de pêche et des  acquisitions de biens et matériel effectuées par l’université Al Akhawayn d’Ifrane.

Au même moment, certains produits soumis à 7%, verront le taux de TVA passer à 10%. Il s’agit des conserves de sardines et des aliments destinés à l’alimentation du bétail. De la même manière, 2014, verra l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 10% comme le sel ou le riz usiné.

 

Il en est de même, pour l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 14% comme les graisses alimentaires et margarines et le véhicule utilitaire.

 

Partager sur Facebook

 

  Politique | Economie et Finance | Bourse | Maghreb | France et Espagne
  Breves | Economie | International
  Philosophie | Methodologie | Edito de la Semaine | Espace de Telechargement | Notre Offre | Qui Sommes Nous?