Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le TGV en risque de faillite?| Un avis négatif de Bruxelles sur le Budget français?| 2,5 millions d'artisans marocains à épauler | Le meilleur de l'Actu du jeudi| Le Kenya inaugure la centrale géothermique la plus puissante d’Afrique| Aston Martin débarque au Maroc| Le MASI confirme sa reprise | Le MAT innove en vendant ses tickets à une société privée | Boussaid markete le Maroc à Londres comme Hub africain | Maroc Telecom lance la musique en Streaming | Un projet de 2,3 Mrds $ au Mozambique pour Portucel | 4 usines de préfabrication de logements seront implantées en Algérie | Le Parlement européen valide la présidence de Juncker | Arnault optimiste pour le redressement de la France | Baisse du chômage en Espagne | Visite de Salahedine Mezouar en Mauritanie| Échec des négociations sur l'annulation de la grève générale? | L'USAID et CEED organisent un networking entre les entrepreneurs et des mentors internationaux| Maintien de la hausse du trafic dans les aéroports| Les petits porteurs se mobilisent pour la CGI| Reprise des travaux d’extension du Terminal 1 de Mohammed V | La BERD accorderait 120 M€ à la Tunisie en 2015 | Plus de 13 Mrds DH d’investissements pour le pilier II du Plan Maroc Vert | 100 MDH pour l'Ecole Centrale de Casablanca | Disway propose un clavier Amazigh | La CDG continuera à soutenir la CGI dans son développement | Joe Biden présidera la délégation américaine au sommet de l’entrepreunariat| Le Maroc a saisi le Quai d'Orsay sur son déclassement | L’Etat continue à régler ses impayés | Le Maroc fournit 22% de la production mondiale d’huile d’olive |

 

pub

 

Une pression haussière sur la TVA en 2014

2013-10-23 | Maroc

La réforme de la TVA a constitué l’une des principales recommandations émanant des travaux des assises nationales sur la fiscalité. Pour s’y conformer, le gouvernement a entamé l’harmonisation des taux et en a profité pour en augmenter ceux de plusieurs produits.

En effet, pour l’harmonisation de la TVA, deux axes se dessinaient. Le premier est l’élargissement optimal de l’assiette quand le second et une convergence dans le rapprochement des taux pour les limiter deux taux.  L’objectif final de ces deux axes est d’atténuer les situations de butoir pour faire de la TVA, un véritable impôt neutre pour les entreprises.

Toutefois, le gouvernement, en a profité pour faire de cette harmonisation, l’occasion d’augmentation de plusieurs taux. Si ceci va dans le sens de l’harmonisation, ces hausses auront certainement une portée inflationniste ainsi qu’un léger effet négatif sur le pouvoir d’achat.

Dans le détail, certains produits exonérés intègrent l’assiette de la TVA et se verront l’application du taux de 10% ou de 20%. Il s’agit des les prestations de restauration fournies directement par l’entreprise à son personnel salarié, des opérations d’exploitation des hammams, du bois en grumes, de certains matériels agricoles, des raisins secs et figues sèches, des bougies et paraffines, des engins et filets de pêche et des  acquisitions de biens et matériel effectuées par l’université Al Akhawayn d’Ifrane.

Au même moment, certains produits soumis à 7%, verront le taux de TVA passer à 10%. Il s’agit des conserves de sardines et des aliments destinés à l’alimentation du bétail. De la même manière, 2014, verra l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 10% comme le sel ou le riz usiné.

 

Il en est de même, pour l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 14% comme les graisses alimentaires et margarines et le véhicule utilitaire.

 

Partager sur Facebook

 

  Politique | Economie et Finance | Bourse | Maghreb | France et Espagne
  Breves | Economie | International
  Philosophie | Methodologie | Edito de la Semaine | Espace de Telechargement | Notre Offre | Qui Sommes Nous?