Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Linkedin atteint 300 millions d'utilisateurs | Bouteflika réélu président d'Algérie selon les résultats préliminaires| Baisse hebdomadaire du MASI | Un triste record de volume à la Bourse | Hausse du MASI en fin de semaine | L'Algérie finalise l'acquisition de 51% de Djezzy | Hollande lie sa candidature en 2017 à la baisse du chômage | Le ministère de l'Economie confirme la cession de 6% du capital de la BCP| Aquilino Morelle démissionne de ses fonctions de Conseiller à l'Elysée | Vers une victoire de Bouteflika sur fond de protestation de Benflis | Découverte de la première planète habitable ressemblant à la Terre| Le Twitter chinois réussit ses débuts au Nasdaq| Les danois doivent répondre au rapport sur l'insuline avant le 21 mai | Adoption par le Conseil du gouvernement de l'allocation chômage | Assouplissement du recouvrement via l'ATD | Hassan Bensaleh rempile comme administrateur de la SAMIR | Un nouveau prêt pour soutenir les PME en Tunisie | H&M ouvre un magasin à Marrakech | L'Ambassadeur de l'UE annule une réunion avec la CGEM d'Agadir | Managem renouvelle les mandats de l'ONHYM et de Jaï Hokimi | L’AMO profitera de la baisse des prix des médicaments | 100 Mrds DH de besoins pour la mise à niveau de Casablanca | Le draft américain de la résolution sur le Sahara n'engloberait pas les droits de l'homme | Hausse des arrivées touristiques à Agadir | L’OCP lève 1,55 Mrds $ à l'international | Les 7è assises de l’agriculture se tiendront le 23 avril | Baisse de l’activité pêche à Safi | Un taux de participation de 51,7% à la présidentielle algérienne | De nouveaux objectifs pour les hôpitaux Cheikh Zaied | Renforcement du suspens à la présidentielle algérienne |

 

 

Une pression haussière sur la TVA en 2014

2013-10-23 | Maroc

La réforme de la TVA a constitué l’une des principales recommandations émanant des travaux des assises nationales sur la fiscalité. Pour s’y conformer, le gouvernement a entamé l’harmonisation des taux et en a profité pour en augmenter ceux de plusieurs produits.

En effet, pour l’harmonisation de la TVA, deux axes se dessinaient. Le premier est l’élargissement optimal de l’assiette quand le second et une convergence dans le rapprochement des taux pour les limiter deux taux.  L’objectif final de ces deux axes est d’atténuer les situations de butoir pour faire de la TVA, un véritable impôt neutre pour les entreprises.

Toutefois, le gouvernement, en a profité pour faire de cette harmonisation, l’occasion d’augmentation de plusieurs taux. Si ceci va dans le sens de l’harmonisation, ces hausses auront certainement une portée inflationniste ainsi qu’un léger effet négatif sur le pouvoir d’achat.

Dans le détail, certains produits exonérés intègrent l’assiette de la TVA et se verront l’application du taux de 10% ou de 20%. Il s’agit des les prestations de restauration fournies directement par l’entreprise à son personnel salarié, des opérations d’exploitation des hammams, du bois en grumes, de certains matériels agricoles, des raisins secs et figues sèches, des bougies et paraffines, des engins et filets de pêche et des  acquisitions de biens et matériel effectuées par l’université Al Akhawayn d’Ifrane.

Au même moment, certains produits soumis à 7%, verront le taux de TVA passer à 10%. Il s’agit des conserves de sardines et des aliments destinés à l’alimentation du bétail. De la même manière, 2014, verra l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 10% comme le sel ou le riz usiné.

 

Il en est de même, pour l’application du taux de 20% à certains produits soumis au taux de 14% comme les graisses alimentaires et margarines et le véhicule utilitaire.

 

Partager sur Facebook

 

  Politique | Economie et Finance | Bourse | Maghreb | France et Espagne
  Breves | Economie | International
  Philosophie | Methodologie | Edito de la Semaine | Espace de Telechargement | Notre Offre | Qui Sommes Nous?